Dans l'assiette

Le dermatite atopique n’est pas une allergie alimentaire mais certains aliments vont l’aggraver : ceux qui agissent sur l’acidité de la sueur et ceux qui ont une activité pro-inflammatoire. L’acidité dépend du sucre rapide, l’activité pro-inflammatoire dépend de la qualité des corps gras.

Tips & tricks - Les aliments à éviter

Réduisez le sucre (gâteaux, viennoiseries, sodas, jus de fruits, céréales du petit déjeuner, laitages, et compotes industrielles)

Choisissez les bons corps gras (beurre cru, crème fraîche crue, huile première pression à froid).

Limitez la consommation de lait de vache.